Forum EcoEnR TV

Forum économies d'énergie et énergies renouvelables
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les isolants réfléchissants dans le bâtiment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
willy FURTER



Messages : 9
Date d'inscription : 16/02/2009
Age : 72
Localisation : 12300 FIRMI

MessageSujet: Les isolants réfléchissants dans le bâtiment   Lun 16 Fév - 16:48

En temps qu'utilisateur de ce type de matériau, je tiens à souligner son efficacité dans la lutte contre les déperditions de chaleur dans les logements.
A l'image de la bouteille THERMOS, on conserve les calories à l'intérieur des logements de même que l'on empêche les calories de pénétrer afin de conserver de la fraîcheur.
Pour une efficacité maximum, il faut crééer, entre deux films réfléchissants, une chambre d'air immobile, meilleur isolant thermique actuel.
Voyez le résultat de mon expérience sur: www.maison-econome.forumpro.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-econome.forumpro.fr
zeole



Messages : 3
Date d'inscription : 04/01/2012

MessageSujet: Re: Les isolants réfléchissants dans le bâtiment   Mer 4 Jan - 11:41

Les isolants mince réfléchissant sont à mon sens (je suis consultant technique dans la construction) une ineptie technique absolue en cas d'utilisation dans le bâtiments.
1° l'aluminium n'est pas respirant hors la vapeur d'eau doit pouvoir passer.
2° Très cher
3° Obligation absolue de créer (comme vous le dites) une lame d'air immobile. Pour avoir donner des conférences notamment sur les toitures à versants, je sais que techniquement très peu d'entrepreneur, archi, etc sont au faite du problème ou sont capable de gérer p.e la technologie des maisons passives.
4° L'air est un isolant mais ce n'est pas comme cela que l'on optimise le ratio matériaux isolant et air encapsulé
5° Pose complexe ou exigeante
6° jusqu'en 2010 quand on demandais à cette société toutes les attestations test officiel, agrément technique européen il n'y avait pas grand chose qui prouvait leurs dires

Voilà je crois que j'en ai dit assez. @+

ZEOLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
willy FURTER



Messages : 9
Date d'inscription : 16/02/2009
Age : 72
Localisation : 12300 FIRMI

MessageSujet: Les isolants réfléchissants dans le bâtiment   Ven 17 Fév - 13:56

En temps que consultant technique dans la construction, Zéole a encore du chemin à faire.
Pourquoi vouloir que l'humidité puisse traverser les murs?
La vapeur d'eau intérieure est traitée par la VMC.
Lorsque l'on chauffe une habitation isolée avec des isolants traditionnels, qui n'ont d'isolant que le nom, car ce sont des retardateurs de transfert de chaleur, plus ou moins efficaces selon leur épaisseur et leur pouvoir à immobiliser de l'air, le degré d'hygrométrie de l'air intérieur diminue donc il va rechercher de l'humidité dans les murs qui, en se réchauffant progressivement, vont puiser de l'humidité dans l'environnement extérieur.
Le constat, l'hiver arrive, l'humidité rentre dans les maisons.
Des murs imperméables empêchent ce transfert donc assainissent l'habitat.
L'air immobile est le meilleur isolant thermique mais il n'est pas reconnu par les logiciels des bureaux d'étude thermique ce qui fait qu'il n'est pas employé dans le bâtiment. Voilà toute l'explication à son non emploi.
Effectivement sa mise en oeuvre demande de la rigueur et son efficacité en dépend.
Quant-à la valeur de l'effet réfléchissant, mettez une feuille d'Albal sur une côtelette que vous cuisez au barbecue, elle va cuire des deux côtés et vous pouvez enlever la feuille aluminium sans vous brûler alors que c'est un très bon conducteur thermique. la chaleur n'a pas pénétré.
Les calories comme les frigories sont repoussées.
Voir les couvertures de survie.
Cette efficacité est reconnue dans l'aéronautique et même dans l'agro-alimentaire, il faut être aveugle pour ne pas voir son efficacté dans la construction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maison-econome.forumpro.fr
thie



Messages : 1
Date d'inscription : 23/02/2012

MessageSujet: Re: Les isolants réfléchissants dans le bâtiment   Jeu 23 Fév - 12:44

Bonjour,

Et si l'on parlait avec des grandeurs physiques ?

R= e/λ R: Résistance thermique e: épaisseur du matériaux, λ : conductivité thermique

Ici R serait la résultante de plusieurs matériaux. donc plusieurs λ

R= e1/λ1+ e2/λ2....

En tant que consommateur, je n'ai jamais pu trouver cette valeur de R sur ce type de matériaux.

Il m'est donc difficile de choisir entre ce "type d'isolant" et les autres.

Ce type de matériau figure t il dans la liste ACERMI ?
la seule certification que j'ai trouvé : 09/110 /554/1
Le R et de 0.25m2.K/W

Est les autres ? si c'était vraiment efficace, les caractéristiques thermiques ne seraient pas dissimulées, et apparaitraient clairement.

Pour conclure voici le commentaire de l'ademe à ce jour :

Citation :
Les résultats des études réalisées dans le
cadre du programme national de recherche et
d’expérimentation sur l’énergie dans le
bâtiment ont montré que les niveaux de
résistance thermique atteints par les PMR
seuls, notamment en thermique d’hiver, ne
correspondent pas aux niveaux requis par la
réglementation. Dans ces conditions,
l’utilisation des PMR est plutôt à envisager en
complément d’isolation thermique(1).
Les performances des PMR dépendant
fortement de la qualité de leur pose, l’ADEME
recommande de faire appel à des
professionnels pour les travaux d’isolation.
(1) mon commentaire : Ce qui majore le prix ....

A suivre bien sûr !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zeole



Messages : 3
Date d'inscription : 04/01/2012

MessageSujet: Re: Les isolants réfléchissants dans le bâtiment   Ven 2 Mar - 15:55

Si Zeole a encore du chemin à faire. Oh oui certes la connaissance évolue heureusement et je n'ai pas de prétention comme ce monsieur qui à l'air de contredire l'évidence. MAIS sans aucun argument ou calcul !!!
Comment se fait il que les prof d'unif et chercheur ne valide pas ce concept. J'ai été en contact avec certaines sommités indépendantes en la matière. Apparemment ils ont encore aussi beaucoup de chemin à faire. Vous dites que la gestion de la vapeur d'eau est "gérée" par la ventilation double flux je présume et en rénovation comment fait ce monsieur pour la placer. L'air inerte tout le monde sait que hormis les maisons passives la gestion de ce problème est très complexe. Regardez simplement comment un entrepreneur pose une membrane (frein ou pare vapeur) c'est d'une tristesse effarante. Alors au lieu de regarder la lune soyez concret et réaliste. Donnez moi des exemples où l'on utilise ces isolants minces dans des maisons passives certifiées et je changerai d'avis pour cet utilisation là uniquement. J'attends donc que vous prouviez vos dires. Salutations cordiales
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les isolants réfléchissants dans le bâtiment   Aujourd'hui à 22:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Les isolants réfléchissants dans le bâtiment
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 12me Swiss Betta Show: du 31 mai au 2 juin 2013 à Cernier
» Rideaux isolants fait maison
» AIR DANS LE FILTRE (PROFI E900 JBL)- DEGAZAGE PERMANENT DANS LE BAC
» 42- Refuge affilié S.P.A. à Saint Chamond dans la Loire
» Mettre une pierre dans mon aquarium.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum EcoEnR TV :: Espace FORUM :: ENTREE PRINCIPALE-
Sauter vers: